Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Les Enfants de la NEV >

Week-end famille du Gas-Team Juin 2000


Souvenir d’un week-end.
Il y a quelques mois.
Pas si loin de nos mémoires !

Une fine brise matinale, souffle sur les collines du Morvan. L’herbe ondule dans les prés et la rosé s’évapore sous les premiers rayons d’un soleil généreux. Une mésange annonce joyeusement un week-end radieux.

Nous sommes en juin. Plus exactement le samedi 17. Le GAS organise son premier week-end famille. Pour une fois le Morvan nous montre l’un de ses plus beaux visages. Pas un nuage en vue. Les bois et les champs fleurent bon le printemps. Nous sommes tous enivrés par cette nature qui se prépare à chanter les louanges de l’été.
Les enfants courent après des miaulements plaintifs et répétés. Une petite pelote de poils noir et blanc sera vite découverte et surnommée « chatleau » ou « chatdeau » Un peu de lait fera son bonheur. Malgré l’intérêt que nos chérubins portent à cette boule féline, ils ont d’autres choses en tête qui les rendent impatients et qui inquiètent les mères. Le Chalaux les attend. Ils vont faire leur baptême de nage en eau vive, sur trois cent mètres de rivière et les mamans une descente complète. Malgré qu’Adèle et Eloi aient déjà goûté à l’eau vive, on les perçoit excités. Quant à Christopher, le seul fait de faire comme papa, après l’avoir vu nager tant de fois de la rive, le rend bouillonnant. Les eaux frétillantes du chalaux lui étaient finalement accessibles. Enfin une petite portion !
Pour ce qui est des mamans, Laure et Mireille, elles n’étaient pas bien pressées. Le moment opportun arriverait bien assez tôt. Mais on pouvait percevoir de si, de là, des éclairs passer dans leurs yeux !

Le club était presque au complet. Pour encadrer des nageurs d’une autre catégorie !
L’idée était née simplement d’un constat accablant. Le GAS-Team, coureur de rivière, laisse de nombreuses fois sur les berges des torrents tumultueux, femmes et enfants le regard plein d’envies et d’inquiétudes. Tout au long de l’année les familles nous encouragent et angoissent sans rien dire. « La famille vient vers nous » alors au GAS de venir vers elle une fois par an, en créant le « week-end famille » ! Et pas seulement pour faire de la NEV !
La préparation des enfants fut épique. Habillés de briques et de broques, mais tout à base de néoprène. Une chose est sure ils n’auront froid ni aux jambes ni aux pieds. Il reste a ajuster les palmes et les voilà partis sous l’encadrement extrêmement vigilant mais malicieux du GAS-Team réjouit de faire connaître les joies d’un sport peu connu à une probable relève !
Que de joies et d’émerveillement dans les yeux des enfants ! L’eau est fraîche. Leurs petites mains nues supportent difficilement le contact mais les sensations sont tellement fortes et enivrantes qu’ils font fit de leur souffrance et foncent vers une arrivée glorieuse, soutenus par les applaudissements de leurs mères qui n’ont cessé de les encourager et de les photographier.
Castors, grenouilles, salamandres, écureuils, n’en croient pas leurs yeux ! Ils l’ont fait !
Seul, Lucie était restée sur le bord, interrogative devant tant de folie. Puis, envieuse devant la joie de ses petits camarades, se promit de tenter l’exploit la prochaine fois.

L’après-midi, l’aventure continue mais avec deux naïades d’un autre registre ! Là on ne rigole plus ! Elles se sont motivées toutes les deux, pas question de les freiner, il faut battre le fer tant qu’il est encore chaud !! (Oui je sais, l’eau froide et le fer chaud, ce n’est pas terrible !)
Cela fait plus d’un an que Mireille se motive, la petite étincelle de folie de Laure ferra le reste. Et puis, il fait beau et chaud, c’est un signe !
Laure découvre que cela n’est pas si facile que ça, mais son physique fera le reste. Thierry est inquiet mais ne dit rien. Il observe. A croire que c’est lui le plus angoissé. L’idée d’Alain n’était pas si déraisonnable que ça ! Ne pas mettre les maris avec les femmes. Qui étaient les plus anxieux ? Là est la question !
Quant à Mireille les yeux ronds comme des billes, fait gaffe et contrôle.
Malgré l’inquiétude et certains doutes, on sent dans son regard une joie intense !
Deux ans qu’elle me suit, deux ans qu’elle jauge ces eaux rugissantes et ingérables. Deux ans qu’elle admire. Deux ans qu’elle se dit que ce n’est pas pour elle. Alors c’est un bel exploit. Et elle y prend goût ! Cela ne m’étonne pas !
Elles y sont, elles le font ! Elles rigolent, tout est bon ! Les trois seuils se passeront bien, avec quelques accélérations cardiaques.
Le smack de la truite à bisou sera une cata’ pour Thierry et Laure ! Quant a moi après la joie de voir Christopher sur l’eau, j’ai eu droit à un super bisou de Mireille, que Raphaël immortalisa d’une photo !
Mais Raph, en digne gentleman offrit le soir même à Laure et Thierry, l’occasion de se faire un vrai bisou sous une vraie truite !
Truite que l’on s’empressa de déguster au dîner lors d’un agréable barbecue. La soirée avait commencé avec la distribution des « t-shirts baptême » à nos cinq nageurs ! Elle se termina avec un verre de « t-punch » à la main dans un superbe gîte loué pour l’occasion, sauf pour quelques irréductibles qui sont allés à l’hôtel du Nord.

Le dimanche donna tout le sens du week-end famille ! Ce fut que détente. Autour d’une table de ping-pong ! Il n’était plus question d’eau vive, mais de famille !
Seul ombre au tableau, Raphaël seul. Timon trois mois et dix-sept jours était resté avec sa maman.
Mais pas de désespoir : Nous nous sommes tous donnés rendez-vous au mois de juin 2001 pour un nouveau week-end famille. Le GAS-Team sera heureux d’accueillir Valérie et Timon, ainsi que Stéph, Marco, la famille de Francis, Peggy et Stéphane et les autres, dans le gîte du « chatleau », pour de nouvelles aventures !

Nous étions 17. C’était en juin 2000.
FRED.

P.S. : Malgré ces quelques lignes qui respirent volontairement l’insouciance, je n’oublie pas que nous pratiquons un sport extrême aux risques calculés. Je ne peux m’empêcher de penser à la famille de Xavier Lombaerde, jusqu’à lors inconnu du GAS, mort sur le Taurion le 14 octobre 2000 et à ce qu’il a laissé derrière lui.

A nous de calculer.
A nous de prendre conscience.
A nous de prendre soin des nôtres.
A nous d’en profité car « elle » nous suit et finira par nous rattraper !

image001 - JPG Gîte du Chatleau
(photo de Fred)


image003 - JPG

Ledit chatleau !
(photo Fred)


image005- JPG

Adèle, sous la vigilance de Raph et de Francis
(photo Fred)


image008 - JPG

Eloi porté en triomphe par son père, Alain.!
(photo Fred)


image009 - JPG

Christo pose avec fierté !
(photo Fred)


image011 - JPG

L’équipe des casses cou !
(photo Fred)


image013 - JPG

Lucie, ce sera pour la prochaine fois !
(photo Fred)


image015

Laure : pétard ! C’est que ça va vite !!
(photo Fred)


image017 - JPG

Laure se lâche, on ne l’arrête plus ! !
( photo Fred)


image019 - JPG

Mireille. En pleine grâce, touché par le saint-esprit du Chalaux ! (photo Fred)


image021 - JPG

Mireille : C’est sur, on y va maintenant ??!!!
(photo Fred)


image023 -

Thierry et Laure. Le superbe vrac de la truite à bisou !!
(photo Fred)


image025 - JPG

Mireille et Fred. Le bisou ! Le bisou ! Le bisou !
(photo Fred)

Sans logo

A propos de l'auteur Fred Sanjou :
Moniteur, dit "Le Grizzly" ou "La Loutre". Voir son site http://www.fredsanjou.com Lire la suite...



Navigation

News | plan du site |  Kiosque web |  Annuaire


Forum désactivé


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de DreamNev.Org - Hydrospeed (Nage en Eau Vive)